La pollution de l’air en Chine : bientôt l’airpocalypse ?

La pollution est le quotidien de millions de Chinois, spécialement dans les grandes villes. Elle tue 1,6 million de personnes chaque année. Elle varie selon les températures, selon les saisons mais est tous les jours plus ou moins présente.

DSC_0936
Jour de forte pollution à Changsha (Hunan)

La pollution, telle qu’elle est mesurée selon l’échelle de l’OMS se définit par des particules fines, du dioxyde de soufre, du dioxyde d’azote et de l’ozone. En Chine, le niveau d’alerte à la pollution est déclenché à partir de 150 microgrammes cube d’air de particules fines (PM), ce seuil est 6 fois supérieur aux normes de l’OMS.

Capture d_écran 2017-11-10 à 14.26.51

À Shanghaï, la pollution se ressent lorsqu’elle est très forte, et parfois ses effets sont directs : essoufflement, toux, maux de tête. Lorsqu’elle est excessive ou extrême, il faut veiller à ne pas faire d’efforts physiques, à manger en intérieur ou carrément à éviter de sortir. Pour la mesurer chaque jour, j’utilise l’application américaine Plume. Sur l’application la pollution varie selon plusieurs niveaux.

Le gouvernement chinois maîtrise-t-il la pollution ?

En Chine, le pouvoir dispose d’un site « officiel » pour informer les habitants sur le niveau de pollution, mais les données « scientifiques » diffusées ont longtemps été inexactes. Un étudiant m’a même confié qu’elles étaient complètement erronées pendant les dernières années : car la pollution est très visible, et le gouvernement a souvent donné des niveaux « low » ou « moderate » pour la définir les jours de très forte pollution. Les Chinois ne sont ainsi pas toujours informés de la gravité de la situation.

La pollution : un sujet tabou ?

Les chinois ont ironiquement instauré les défilés de masque de pollution, lors de la fashion week de Beijing en 2016.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les journalistes essaient de faire bouger les choses. Le documentaire « Under the dome » très connu en Chine, réalisé par le journaliste Chai Jing, relate les effets dévastateurs de la pollution en Chine.

Un fait qui me choque particulièrement, est la manière dont la Chine essaie de garder la face en arrêtant ses usines pour des occasions spéciales. En effet, pour les évènements importants comme les Jeux Olympiques, le Nouvel An chinois, la réélection de Xi Jinping ou la venue d’un invité international, le gouvernement fait en sorte de réduire la pollution au maximum. Pour le Nouvel An chinois, les médias chinois ne diffusent par ailleurs aucune mauvaise nouvelle.

Le gouvernement prend des mesures pour lutter contre la pollution, tout comme s’engager dans l’accord mondial à propos du changement climatique la Cop 21. D’ailleurs, le retrait des Etats-Unis de l’accord sert l’image internationale de la Chine, puisqu’elle peut maintenant s’affirmer comme un pays engagé contre le réchauffement climatique. Par ailleurs, les véhicules électriques se développent beaucoup ici. Les vélos sont très utilisés pour se déplacer dans Shanghaï.

Mais qu’est-ce qui cause la pollution ?

La Chine est un pays très industrialisé, qui utilise beaucoup de charbon, tirant plus de 64% de son énergie de ce minerai très polluant. La Chine serait même le 1er émetteur de gaz à effet de serre sur Terre. Elle a prévu l’arrêt de centaines de centrales de charbon, au profit des énergies renouvelables. La région autour de Pékin est le cœur industriel du pays, ce qui explique la forte concentration de la pollution dans cette ville.

Richard Muller, professeur de physique américain, alerte sur la dangerosité de la pollution dans un article du Monde.

« La pollution atmosphérique est la pire catastrophe écologique dans le monde aujourd’hui »

« Lors de ma dernière visite à Pékin, la pollution avait atteint un niveau dangereux : chaque heure d’exposition réduisait mon espérance de vie de 20 minutes, raconte-t-il. C’était comme si chaque homme, femme et enfant fumaient 1,5 cigarette toutes les heures. »

Alors, peut-on espérer des journées moins polluées pour la deuxième puissance économique mondiale ? 

Anne-Sophie Ply

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.