Strasbourg, la capitale de Noël

Depuis longtemps, j’identifie Strasbourg comme la ville de Noël. Ses marchés, son grand sapin et ses lumières inondent bien souvent les réseaux sociaux et médias, ce qui a contribué à bâtir cette image de la ville. J’ai donc décidé de m’y rendre pendant deux jours au début du mois de décembre 2019, pour le marché de Noël, et aussi pour découvrir la ville et son patrimoine.

DSC04949.JPG
Les quais de l’île de Strasbourg

Capitale de Noël

Lorsque la nuit tombe, la ville brille de mille éclats. Les lumières, les façades des immeubles et des magasins, ainsi que les chalets resplendissent. Strasbourg fête Noël du 22 novembre au 30 décembre. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Strasbourg ne compte pas un, mais bien une dizaine de marchés de Noël. C’est une tradition qui persiste depuis le Moyen-Âge.

Les incontournables :

  • la Place Kléber, son grand sapin naturel et sa patinoire. Il faut savoir que plusieurs traditions de Noël, comme celle du sapin, sont nées ici,
  • la Place Broglie et son marché tout en longueur,
  • la Place de la cathédrale et ses ruelles alentours très illuminées,
  • la Place Grimmeissen et son marché solidaire
DSC04771
La place Kléber et son sapin de 30 mètres de haut
DSC04740
Les rues environnantes de la cathédrale sont décorées

Capitale du bretzel

Quand on se balade dans les rues de Strasbourg, il n’est pas rare que des odeurs de gaufres, de marrons grillés ou de cannelle viennent nous chatouiller le nez. Et on ne pourra pas se refuser une gourmandise sur les étals des marchés de Noël, ou dans les restaurants.

Les spécialités à ne pas manquer, au menu :

  • la Choucroute (facile)
  • les Spaetzle (on peut comparer cette spécialité aux gnocchis)
  • la Flammekueche (pizza avec une pâte fine)
  • le Munster (fromage – dans tous les plats sans exception)

pour le dessert :

  • les Butterbredele (biscuit au beurre)
  • les Zimtsterne (biscuit à base de cannelle)
  • les Mennele/Mannele (petite brochette en forme de bonhomme – voir photo)
  • les Bretzels (le symbole de l’Alsace)
  • le Kugelhopf (en forme d’une brioche retournée)

à boire : le vin chaud ou jus de pomme chaud (testé et approuvé) ou encore la bière de Noël

Chaque année, un pays est à l’honneur sur le marché de Noël. Cette année, c’est le Liban, place Gutenberg. Des spécialités culinaires libanaises sont donc disponibles dans tous les stands.

Quelques idées de restaurants :

  • Le Bartholdi, pour manger des flammekueches
  • Aux armes de Strasbourg, un des restaurants les plus anciens de la ville, pour manger une multitude de spécialités alsaciennes
  • Lamian : le meilleur chinois que j’ai mangé depuis bien longtemps

La petite France

À Noël ou à tout moment de l’année, il faut absolument découvrir le quartier de la Petite France, ancien quartier artisan et des tanneurs, qui regorge d’authenticité et de charme avec ses maisons alsaciennes.

La cathédrale est un immanquable également, avec son horloge astronomique impressionnante, qui défile au rythme des jours, des heures, des saisons, et même des planètes ou des signes astrologiques.

Au fil de la visite, laissez-vous surprendre par le street-art dans la ville..

Capitale Européenne

La capitale de la région Grand Est, est frontalière avec l’Allemagne et se revendique également capitale européenne. De ce fait, on entend parler bien souvent allemand, et d’autres langues. On trouve à Strasbourg le parlement européen et le conseil de l’Europe.

Où se loger ?

Même si Strasbourg est très bien structuré avec de nombreux axes de tramways, loger sur l’île est très pratique pour se balader uniquement à pied. Attention cependant, en période de Noël, des contrôles de sécurité sont effectués à chaque pont. Il faut donc se préparer à ouvrir son sac ou sa valise.

DSC04833.JPG

DSC04866.JPG

Noël représente pour moi la magie et le rêve qui nous portent dans un imaginaire collectif. Il est important de cultiver le côté mystique qui enchante nos sociétés. Si vous ne croyez plus au Père Noël, appelé communément Wihnàchtsmànn en Alsace (oui l’Alsacien est une langue encore pratiquée),  n’hésitez pas à découvrir la tradition du Saint Nicolas et du Hàns Tràpp (Père Fouettard).

Scheeni Wihnàchte et joyeux Noël !

Anne-Sophie Ply

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.